Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Le tolier

Mon père avait réuni toute la famille, enfants , petits enfants , arrières petites filles et son frère Félicien et la tante Olga à l’occasion de ses 80 ans

Rendez vous à 12 h 30 dans un restaurant de Bricqueland ce jour là pour un repas familial sans chichis

En observant la table installée en U, je constate que mes parents un fois installés au milieu de la table , n’ont personne en face d’eux , comme dans les mariages dans les années 60

Je dis à papa que c’est dommage et qu’on peut décaler deux assiettes pour leur donner de la compagnie, interpelle vite fait une jeune serveuse qui me dit qu’elle allait demander au patron

Deux minutes après arrive le big boss , bonhomme au ventre très avantageux , un trousseau de clés au ceinturon , des bretelles larges

 Je lui exprime ma requête et là, il prend un air supérieur , m’explique qu’il connait son métier , que mes parents seront mieux comme ça , et qu’ils verront tout le monde

J’insiste en disant qu’ils ne pourront pas communiquer et le tôlier me rétorque que c’est sans appel , aucune négociation possible

Je préfère me calmer, ne veut pas faire  d’esbroufe, Louis mon frère est furieux, l’autre est maître des lieux , on se plie

Si j’avais été cliente, j’aurais rien dit , déplacé les assiettes et basta !

Très sur de lui , il fait des allées et venues dans la petite salle , prend la commande des apéros , et un peu plus tard s’adresse à moi

«  vous qui parlez de communiquer, rangez votre téléphone ! « 

Argh !!!! les bras m’en tombent

Quel goujat !

Il faut dire qu’avec mes neveux et nièces  on avait commencé à déblatérer le coco mais là il commençait à dépasser les bornes

Moi, une petite larme dans l’œil, entre rage et chagrin

« J’envoie un message à ma fille, c’est la seule qui n’est pas avec nous « 

«  Elle n’avait qu’à venir «  rétorque l’enfoiré

Elle vit au Japon lance l’un de nous, et l’autre monsieur Jétoufé , qui commence à nous gaver de ses déplacements , raconte sa vie , on s’en fout , il n’est pas invité , allez dégage Joe !

Un peu plus tard, il revient en faisant le malin, interpelle mon père et entonne un baratin autour de l’immigration, chiffres à la clé , les envahisseurs , on connait le refrain !

Mon père clôture rapidement sa tirade par un «  y’a de la place pour tout le monde sur la terre « 

Bon l’autre n’a pas pu s’empêcher de brailler un bon anniversaire qui pollue les petites vidéos, on lui a rien demandé, surtout pas de chanter

J’en peux plus, il me saoule, mais on se marre bien entre nous quand même, abasourdis  par une telle arrogance

Mon père lui demande l’addition, nous avons tous bien mangé ( heureusement ) le boss n’a même pas eu l’amabilité de nous présenter le cuisinier , je scrute son autocollant de trip adviseur , il pourrait bien dégager dans les semaines si on se met tous à donner des avis hein !

Avec ça il nous a fait une rubrique médicale sur ses soucis de santé, le tôlier a la cinquantaine bien frappée, je peux lui présenter mes copains quinqua, ils sont élégants et courtois, prend en de la graine coco !

Le lendemain, je suis allée voir les avis des clients sur le site en question, ce n’était pas triste !

Mais, mais évidement le bonhomme ne répond pas aux critiques, il n’a pas internet, c’est un homme du terroir, un gars du métier, un rustre..

Un connard !

 

 

 

Commentaires

  • Je suis estomaquée...
    Le gars mérite qu'on lui fasse une antipub salée...
    Il y a comme cela dans la restauration des tas de gens qui ne connaissent pas vraiment la première ficelle du métier: l'amabilité...
    Tu l'as bien résumé en dernière ligne.
    Bisous ma belle amie
    ¸¸.•*¨*• ☆

  • Certes, mais le portable à table c'est intolérable.

    Bleck

  • voilà , il lui manque un truc
    c'est surtout son style désuet qui m'a agacée et qui se mêle de tout , insupportable le coco !

  • Voilà un beau billet. Un beau con oui, ton restaurateur... bon sinon, tu me ranges fissa ton portable quand t'es à table, merci.

    Bleck

  • tiens tu peux lire ça aussi
    http://anecdotesdhieretdaujourdhui.hautetfort.com/archive/2010/05/16/le-passage.html#article-comments

    suite à ton billet

    le portable dans la poche , sur la table , dans le sac , on s'en fout , tant que ma fille adorée vivra à l'autre bout de la terre , personne ne pourra m'empêcher d'être en lien avec elle , n'importe où
    c'est comme ça , une mère et sa fille connectées

  • J'espère que cela n'a pas gâché le repas familial ?! Peut être a t-il lu vos critiques sur le net mais il restera toujours tel qu'il est : un connard comme tu dis !! Grrrrrr

  • on n'a pas perdu notre temps à donner des avis , ça le changera pas , il a sa clientèle locale , il s'en fout
    ça n'a rien gâché , nous avons passé du temps ensemble et le soir on s'est tous retrouvés chez ma soeur , personne nous donné d'ordres !

  • il ne veut pas d'histoires , il n'élève jamais la voix
    personne l'emmerde
    à l’hôpital il coachait les résidents

Écrire un commentaire

Optionnel