Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2015

Les bobos , les miracles et les insomnies

 

011641_1_m.jpgL’hiver s’en est allé

Finis les rhumes , les rhino , gastro , trachéo , grippo , bobos , bicromes qui foutent à terre

Chanceuse , je suis , j’ai complètement épargnée de tout ces maux là

Rien , jamais eu de fièvre , pas de maux de gorge , de diète obligatoire , de médicaments

Rien du tout !

je sais que vous avez tous été un peu , beaucoup malades durant les mois d’hiver et que sur ce terrain là , c’est pas toujours bien équilibré

chaque année , à partir de fin février , je pleure , j’éternue , j’ai les yeux explosés par ses foutus pollens de bouleaux

à partir d’avril , toux asthmatique , traitement à la ventoline , je passe une partie de mes nuits assise à tousser

ce n’est pas une maladie , juste un désagrément

nous voilà déjà en Avril , toujours autant de bouleaux à proximité de la maison , mais pas de traitement

quelques éternuements , et surtout , l’huile essentielle d’estragon

je me suis fait une potion à base de lavande et de crème neutre , et hop , une petite application sous le nez , je respire un bon coup , fabuleux !

mince alors , pourquoi qu’on m’a pas dit ça plus tôt alors !

je ne peux pas prouver les vertus de l’estragon , est ce qu’au bout de plusieurs années le corps finit par se lasser et lutter , est ce que c’est Fatima ?

bref , me voilà capable de jardiner sans gouttière sous les narines , par tout les temps , elle est belle la vie !

un seul tracas , les insomnies

je ne dors plus

terrible

vous savez bien …

22:20 Écrit par Jeanne | Lien permanent | Commentaires (1)

30/03/2015

Le clan des dix , douze , ou deux

 

J’aimais lire les livres de la bibliothèque Rose et spécialement « le clan des sept «  plus que le club des cinq

Je me souviens encore du chien Moustique mais j’ai oublié les noms du personnage

Les histoires de club , d’équipe ou de clan plaisent aux enfants , appartenir à une bande et déjouer les bandits , le rêve !

Pourtant , je ne suis pas certaine d’avoir l’esprit clanique

Ma tante Edith disait toujours que sa famille , enfants et époux était un clan

Il a explosé en lambeaux …Dramatique

L’appartenance à un clan est peut être rassurant , mais aussi , enfermant

Je n’aime pas l’idée de l’exclusivité de mon entourage , j’aime que les gens se parlent , se croisent , communiquent

Pour autant , les clans des autres ne me gênent pas

Certes je suis suffisamment entourée de copains dans différentes sphères

Je navigue dans plusieurs groupes , de nature sociable je n’ai jamais eu de souci d’intégration , je ne jalouse personne , chacun organise ses amitiés

Appartenir à un clan peut être réducteur , c’est une réalité , il faut avouer qu’au sein de ce même clan , certains individus ne se sont pas choisis , peuvent se rivaliser , alimenter des rancoeurs , s’accrocher désespérément au point parfois de devenir des boulets , des indésirables

On idéalise les « bandes de copains «  unis pour la vie , parce qu’on avance , s’y ajoute parfois des conjoints , des gens parasites qui attentent tout du groupe, n’alimentent pas  , pompent , aspirent et lassent

C’est une réalité qui au fil des ans évolue en fonction de nos exigences

J’ai parfois eu des reproches face à ça , je tente désormais de rassembler les personnes sans faire de vague , les groupes existants , je les observe , ne cherche pas à les approcher si je sens la serrure verrouillée , dans la blogo c’est assez fréquent

Chacun trouve sa place à la mesure de ce qu’il est

Faut juste pas idéaliser

Le temps des copains unis pour la vie est résolu

J’aime tellement la relation individuelle aussi

Faut pas la laisser celle là

C’est une nourriture insoupçonnable

Arroser le lien

Toujours

IMG_3488.JPG

 

06:00 Écrit par Jeanne dans reflexion | Lien permanent | Commentaires (19)

28/03/2015

Je déteste

 

Je déteste la chaleur

Je déteste les gens très surs d’eux qui commencent leurs phrases par « moi j’estime que « 

Je déteste le cassoulet , les flageolets , les haricots rouges , n’insistez pas

Je déteste le bruit des mâchoires de certaines personnes à table 

Je déteste le pain trempé dans la soupe , le vin ou le lait

Je déteste le jazz et le blues

Je déteste les crapauds et les chats sauvages

Je déteste arriver en retard ou attendre quelqu’un qui va me mettre en retard

Je déteste les glissades sur la neige , sur la glace , dans la boue

Je déteste les gens qui sont hilares en voyant quelqu’un faire une vilaine chute

Je déteste les discours culpabilisants des militants en pantoufles

Je déteste faire le plein et nettoyer l’intérieur d’une voiture

 

 

 

 

 

 

 

09:32 Écrit par Jeanne | Lien permanent | Commentaires (42)

27/03/2015

Le couple de la caisse

 

p1030064.jpgA la caisse d’un magasin

Elle :  la soixantaine ,manteau en laine , fourrure autour du cou , mocassins plats , lunettes dior avec chainette de perles

Cheveux blonds remontés en chignon , dans lequel est incrusté un postiche emmêlé , retenu par des épingles  et des papillons bijou

Des bagues en or et collier de perles

Lui : même âge , cheveux colorés , mocassins , pull serré sur ventre dodu , veste et carré de soie dans la poche devant

Chaine dorée autour du cou , plein de bagues , gourmette..

On dirait deux acteurs d’un vaudeville , je les observe , complètement décalés dans le décor

Elle paye les achats

Se retrouve avec deux tablettes de chocolat dans la main

« mais c’est pas à moi ça ? »

Ben non , c’est à moi !

Le monsieur plaisante , on rit ensemble , ils sont joyeux

Montent dans une 307 accessoirisée foot

Elle pétarade , elle en fait du boucan , ils ont cassé un joint de culasse , le radiateur ??

 

Qui sont ils ?

Des châtelains discount , des aristocrates low cost ?

Ils m’ont  fait rire ces deux là

Faut pas rater les gens de la rue

06:00 Écrit par Jeanne | Lien permanent | Commentaires (18)

25/03/2015

De tout , de ça ...

 Je n’ai pas aimé me retrouver dans une situation professionnelle compliquée , et devoir me justifier

Je n’ai pas remis les pieds dans cette maison pour me battre , je fuis les conflits et les petites guerres , j’opte pour la position camouflage , je suis silencieuse , je ne veux pas mettre de l’énergie là dedans

Si ça se perpétue je vais me retirer , pas envie de me polluer pour si peu

Je donne mes cours , et pour le reste basta !

C’est un luxe de pouvoir faire ça , je sais , j’en ai conscience , je ne veux pas que mes nuits s’animent de pensées chaotiques , je veux tenir mes rêves au chaud , les attraper , et ne garder que les plus beaux

Je ne veux pas gérer mes insomnies et me réveiller épuisée

J’aspire à de la sérénité , rien d’autre

 

J’ai aimé l’enthousiasme communicatif de Mami- fifine

Elle a un peu plus de 40 ans , des Dock aux pieds , tatouage à l’épaule et la voilà grand-mère et heureuse

Même si , y’a un peu moins d’un an , j’ai souvenir de ses tracas , de ses angoisses

Tristan croyait que c’était une blague , mais non , elle est mamie , c’est bien vrai ça

 

Je me sens impuissante face aux doutes d’Ellen qui craint de redoubler

Je crois en elle , j’aimerais que ce soit vraiment la dernière année pour elle , elle veut rentrer au pays , comment lui redonner totale confiance , chacun sa route , je sais , je voudrais tant qu’elle valide cette dernière année en logopédie et qu’elle  exerce ce beau métier en France

Je crois en elle

J’ai aimé rechanter le medley Brel

Il est composé de trois titres seulement «  au printemps , Bruxelles et Vesoul « 

On se prépare à une rencontre de chorales franco belge prochainement, on a donc forcément ressorti Brel , faut juste pas bafouiller sur Vesoul , ça c’est comme » la foule « de Piaf , faut avouer que c’est raide

Je plante , déplace , bouture toujours autant dans le jardin

Les pivoines pointent leur nez

Les fraisiers sont envahis de pissenlits

Faut que je nettoie tout ça

J’ai planté des lys aussi

Faut toujours avoir des lys à offrir en été

Y’aura bien des occasions

J’en ai la certitude

 

 

20:30 Écrit par Jeanne dans aujourd'hui | Lien permanent | Commentaires (11)

24/03/2015

Le bain de mer

 

Les enfants préfèrent rester à la maison , après tout , on va pas faire de forcing

Nous roulons sous le soleil vers la côte , c’est pas la foule , passé Avranches , j’avais un peu peur

Pour profiter de cette marée du siècle , hors de question de prendre la route du Mont St Michel , des falaises de Champeaux , on testera , vu d’en haut , la mer c’est bien

Il y avait quelques campings car , le ciel est couvert de nuages , c’est dommage , mais ça ne se commande pas

Je propose alors à Jérôme d’aller se balader un peu à Jullouville et de revenir là un peu plus tard

Les mimosas en fleurs sont gigantesques , c’est impressionnant

J’envoie un message à Anatole qui me répond illico , il est dans le coin , on décide de se retrouver à St Jean le Thomas avant la messe de 18 h

La plage de Jullouville est quasi déserte , j’ai hâte d’y retourner cet été , ça se fera , forcément

Nous traversons le cimetière de St Jean le Thomas , j’aperçois une plaque hommage à Jean Claude Pascal , je me souviens , un acteur des années 60 , est ce qu’il est enterré là , pourquoi d’ailleurs ?

Anatole nous accueille , toujours souriant , nous papotons un peu , il nous propose alors de passer diner avec lui vers 19 h 30 , nous acceptons avec plaisir

Ce sera un moment improvisé comme on aime et lui aussi

IMG_3423.JPG

Nous avons marché longtemps sur la plage , la mer a commencé à monter , il y avait quelques promeneurs , une percée de ciel bleu nous a donné espoir d’une lumière sur la mer

J’ai fait des photos

Et la mer est montée à une  vitesse folle

Un hélico au dessus de nous pour sécuriser certainement les retardataires

Le spectacle est superbe , un magnifique lumière sur la mer

IMG_3447.JPG

On est bien, tout simplement

Retour par Genets , des promeneurs attendent la vague , le Mont est illuminé , je repense à notre épopée de Juillet avec Théodore et Clotilde , on était partis de ce lieu là pour traverser les grèves

Nous rejoignons le presbytère , Anatole a adopté un nouveau chat , tout gentil

Il nous chauffe une soupe , avec un vin rouge hongrois délicieux , nous savourons du foie gras de l’Arpège , on est bien , on cause de plein de choses

IMG_3451.JPG

Fier de son neveu qui a décroché un vrai rôle au théâtre ….

Nous nous quittons la nuit tombée, retour à la maison

Hors de la foule , sans houle , mais ravis de cette escapade ..Rose est contente de nous retrouver

06:01 Écrit par Jeanne | Lien permanent | Commentaires (13)

23/03/2015

Historique !

 

Depuis quelques mois , se multiplient des événements qui rassemblent les foules

La manif pour tous

Le départ du la course du Rhum

L’éclipse

Le rassemblement «  je suis Charlie »

Les grandes marées

La mise en lumière de Laval …

La presse annonce l’événement, date , lieu , les transports se mettent en place , l’hottelerie prend les réservations

Et bien vite , on parle chiffres , participants , et une fois de plus , le mot est lâché

C’est historique !

Ce qui implique qu’il ne fallait pas rater ça

«  j’y étais ! »

Autrefois , tout se passait en douce , peu d’infos , peu de moyens de se déplacer rapidement de partout

Même à la libération en 44 , peu furent le déplacement dans les grandes villes

Noir de monde , une marée humaine … voilà , les gens aiment être là

Face à ce phénomène , il y a trois groupes

Les motivés : ils s’organisent , n’ont peur de rien , se lèvent tôt , pour rien au monde faut rater ça

Ils seront là coute que coute !

Les «  pourquoi pas «   un peu curieux, communautaires , ils s’intéressent , y vont si c’est possible , mais vont pas se plier en quatre

Les rebelles : jamais de la vie , pas question , faut pas me faire ,n’aiment pas les foules , se distinguent , pas influencés par l’effet d’annonce , indéboulonnables

L e problème quand on se prépare un maximum à vivre en groupe un moment historique , faut pas être déçu

Parfois , c’est raté , convenons en

Je me souviens dans les années 80 d’un spectacle son et lumière de Jean Michel Jarre au Mont St Michel , gros embouteillage dans la baie , certains n’ont jamais pu accéder au site

Comme dans les départs en hiver quand la neige se met à tomber en abondance , rien à faire

Autrefois , y’avait les pèlerinages , les grandes fêtes populaires qui rassemblaient les foules , les grandes messes d’hier sont remplacées par les expo temporaires dans les musées , les victoires électorales

Je fais partie de ceux qui aiment participer si c’est abordable , sans déployer les grand moyens , ne ressent pas de frustration si je ne suis pas là au moment

Ce qui me fait rire c’est la couverture journalistique , qui dit et redit 20 fois la même chose , brode , commente au mieux un événement , interviewe les passants

Ce qui me rassure c’est que les humains aiment vivre des moments en groupe

Ils partagent sur les réseaux sociaux , se mettent en scène

Et moi aussi , je fais partie de ce troupeau là

Et j’assume

Carrément

Le-pape-apprait-au-balcon-au-Vatican-930-620.jpg

06:00 Écrit par Jeanne | Lien permanent | Commentaires (13)

22/03/2015

Les bains douches

 

Dans la matinée , je reçois un message de Léandre qui me demande si j’avais déjà visité les bains douches

Je ne sais pas comment je dois le prendre

Réponse immédiate : tu trouves que je ne suis pas très propre ?

Il me propose alors , plus sérieusement de le rejoindre vers 11 h30 , ce lieu sera ouvert pour la dernière fois au public avant la restauration

J’accepte cette gentille proposition  , ça tombe bien , je serai en ville pour faire le marché  , les bains douches se trouvent au bord de la rivière , à proximité de mon pont

Le ciel est brumeux , je sens la transition , le rivière est lumineuse , j’ai toujours autant de plaisir à marcher sur les pavés , remonter la rue des Déportés où je regarde toujours la vitrine du marchand de chapeau , j’en achète jamais , mais j’aime les admirer , en fonction des saisons

Je me retrouve face à Tristan qui a fini ses achats , nous papotons paisiblement , de tout , de ça , de nous …

Sur les étals , du mimosa , des camélias , des fleurs attractives qui ne tiennent pas en vase , je prends des fruits , des légumes  ..

Le marchand de vêtements de beatnik est revenu , Ellen adorait ces fringues indiennes colorées ,elle en était folle au lycée , je pense à elle

J’ai acheté un poulet rôti , , du pain et je me suis redescendue tranquillement , remis les denrées dans la voiture , et j’ai attendu Léandre devant les bains douches

Il arrive à pied accompagné de son épouse , Clarisse notre copine est là , aussi , c’est chouette de se revoir

Les bénévoles de l’association de sauvegarde des bains douches nous font visité les lieux

Cet endroit est particulièrement attractif pour ses mosaïques créées par Isidore Odorico , j’adore ce nom , ouvert dans les années 20 , le seul monument art déco de la ville , faut pas laisser ces lieux là disparaitre

Une souscription a été lancée , peu de donateurs , les travaux vont commencer et dureront 4 mois , on y envisage d’y créer un lieu d’expo , je suis un peu perplexe , ou un lieu de concert ??

A mon avis , un bar branché aurait été plus adapté ou un salon de bien être , sauna , mais faut donner ça à un privé , bref …

Nous explorons les cabines , les mosaïques sont intactes , mais les vitraux ont explosé , la peinture s’écaille , c’est vraiment délabré

IMG_3413.JPG

J’admire la grande porte bleue

IMG_3414.JPG

Dans une cabine de douche , je fais remarquer à Léandre qu’après les toilettes disco d’Evron , décidément , nous sommes faits pour nous retrouver dans des endroits assez insolites , on rigole !

Nous prenons un café , discutons avec les hôtesses qui nous en disent encore plus sur leur démarche , puis nous longeons la rivière , en discutant encore

Et on se redit combien la ville est agréable , que c’est bon d’y flâner , on ne quitterait pas Laval pour rien au monde, cette proximité , ces improvisations sont tellement simples et conviviales

Retour à la maison

Jérôme est rentré

Il acheté sa nouvelle vieille voiture , elle tourne bien

Il est content

Nous mangeons le poulet

Un café , direction le sud Manche , pour la marée du siècle

10:24 Écrit par Jeanne | Lien permanent | Commentaires (4)

19/03/2015

Bottes , lunettes , et grande marée

J’ai fait quelques courses et à mon retour ,Mark a préparé un chili con carne , il adore ça , c’est son festin , Jérôme est arrivé vers 12h 30, ce n’était pas prévu , Rose était là aussi , ils ont déjeuné tous les trois

Je les ai laissés , j’avais prévu de manger en ville avec Marie Camille

Nous nous sommes retrouvées sous le soleil , c’est bien de se voir comme ça

J’ai croisé Bridget , trop contentes ! elle m’a dit qu’elle avait prévu de venir déjeuner avec Lilly à la maison , c’est une bonne idée , j’avais pris contact avec Lilly cette semaine , c’était son anniversaire ,même jour que Théodore

Avec Marie Camille nous avons marché un peu , puis je suis rentrée , rangement , petits trucs avant l’arrivée de Pétronille qui devait passer pour travailler autour de l’affiche de notre prochain spectacle

Nous avons bidouillé et bien avancé , les températures ont chuté , les chats étaient vautrés dans les fauteuils

Francesca est passée chercher des bottes pour la grande marée , et comme c’était son anniversaire , c’était sympa , j’avais cueilli des tulipes du jardin , installées dans un petit vase , petit cadeau tout simple

Un peu plus tard  ,Luka est passé chercher un colis pour Ellen , il va à Bruxelles , j’en profite et comme c’était son anniversaire , c’était sympa , j’avais préparé des pots de confitures , petit trucs tout simple , toujours

Je ne parviens pas à me décider pour la grande marée

Anatole me conseille d’aller du côté de Genets ou Dragey , pas la peine d’aller vers le Mont St Michel trop de monde , ça risque de bouchonner

On avisera au dernier moment

Il faut à peine deux heures pour aller là bas

A la nuit tombée , ce sera sympa aussi , si le ciel n’est pas trop couvert

J’ai quand même envie d’aller voir ça , puisqu’on dit que ce sera exceptionnel

J’ai rendez vous chez la coiffeuse après l’éclipse , pas de lunettes , possible que le ciel soit chargé , on verra …

IMG_3374.JPG

21:27 Écrit par Jeanne | Lien permanent | Commentaires (14)

17/03/2015

Va falloir trier et trancher

 

J’ai commencé par une balade rapide au marché ce samedi là , j’ai pris un poulet tout dodu , rôti et le marchand qui a un gros problème d’élocution m’a offert un saucisson sec

Y’avait des militants de tous bords , c’est la saison

J’ai acheté  des tomates , mais je les ai égarées

Bizarre

Jérôme est allé voir une voiture ancienne mais pas trop , il va l’acheter ( oui , encore ) elle lui plait , il ira travailler avec , si elle n’est pas trop capricieuse , je ne sais plus ce que c’est comme modèle , je vous redirait

L’après midi , j’ai fait des courses rapides au supermarché avec Mark , il commente ma conduite , c’est agaçant

«  clignotant »

«  passe la 4 e »

T’es mal garée

Grr !

Nous avons rangé les courses et un peu plus tard , je suis allée flairer à la brocante à côté

J’ai rencontré Léandre et sa famille , on a papoté , évidemment et je lui ai proposé de passer à la maison voir un meuble industriel que je vends , classeur métallique

Sur le trajet du retour , une twingo à l’arrêt de bus , qui fume de partout , et le conducteur juste à côté , qui parait bizarre

En effet , qu’est ce que je vois , il se met à uriner comme un cheval , en  pleine rue !

Ne me dites pas qu’il éteignait les flammes

Trop c’est trop , me voilà décidée à appeler la maréchaussée

A peine rentrée , une patrouille de police est déjà là , ils sont trois , pas débordés les lavallois , test d’alcoolémie , le coco  est embarqué

Pff , ces zèbres au volant , sans commentaire !

Léandre est passé un peu après , on a fait un rapide tout de jardin , il a observé mon draconnulus vulgaris qui pousse très vite , le sien est sorti de terre aussi  , on troque les plantes , c’est génial

En parlant avec un gars qui fait de la mécanique , Jérôme a été informé sur la valeur de sa Simca Aronde , elle vaut aujourd’hui quatre fois plus que le prix qu’il l’a achetée

Les voitures rares se vendent bien

Je lui ai conseillé de la garder , parce que je suis convaincue qu’il va la regretter

Nous avons échangé des idées pour récupérer de la place dans la grange et sous le hangar

Certes elle ne roule pas , il ne fera pas de rallyes avec , parce que c’est pas mon truc , parce que ce sont des vieux friqués qui font les rallyes

Il faut juste ne pas la vendre cette voiture , c’est la sienne

Par contre , je lui ai dit « les carcasse de Panhard , tu vires ça « 

Choisir , décider , trancher

Faut l’aider

1328744318.JPG

06:00 Écrit par Jeanne | Lien permanent | Commentaires (16)

16/03/2015

Gamberges du moment

 

Il y a quelques jours , j’ai pensé sérieusement à baisser le rideau ,  mettre la clé sous la porte , mais ne plus publier ici , convaincue que mes écrits étaient devenus poussiéreux et lassants

Et j’ai eu un rebond, je ne sais pourquoi, comment , j’ai repris le clavier et j’ai continué

Me rendant compte , une fois de plus , que c’était difficile de laisser un blog , combien on y tient beaucoup , vous savez bien

J’ai aussi pensé qu’avec ma reprise du travail , le temps viendrait à manquer

Etrangement , je me sens pas plus débordée

J’ai confié certaines tâches ménagères aux enfants , ils sont moins envahissants en grandissant , je teste aussi de nouvelles astuces pour les repas du soir

Bref , je m’égare un peu

Ici , je ne parle plus beaucoup de mon passé

J’ai parfois en tête des épisodes , des tranches de vie , des images , mais je n’ai pas trop le cœur à les écrire

Je ne suis jamais nostalgique du passé , j’aspire de plus en plus à ne plus regarder en arrière , même l’époque où les enfants étaient  petits me semble lointaine

L’avenir , j’y pense rarement , par brides , par images , je ne veux pas me  projeter , je ne suis pas prête à être grand-mère , je veux savourer l’instant

C’est sans doute pour cette raison que je ne  parviens à lâcher ce blog

Besoin d’écrire ce que je vis en ce moment , des années souples , sans tracas , libre de mes sorties , de doser mes loisirs , mon travail qui est avantageux  , pas de hiérarchie , pas de pression , totale confiance

Pourtant , il va bien falloir fermer la boutique , je le sais , quand , comment ?

Annoncer la fermeture et y revenir quelques jours plus tard

C’est un risque

Faire une pause

Je ne sais pas trop faire ça

Continuer

Pour dire quoi de plus ?

Ne pas se poser de questions

Peut être …

Ce n’est pas trop dans ma nature, je suis la reine de la gamberge

Vous allez me dire que ça sert à rien

Je sais …

Tant de blogs de mes favoris sont en friche , le mien n’a plus trop de raison de rester vivant

On verra …

IMG_3186.JPG

06:00 Écrit par Jeanne | Lien permanent | Commentaires (25)

15/03/2015

Passerelles

 

J’aime les passerelles

Elles nous invitent au voyage , monter dans l’avion , dans le ferry , petits passages sécurisés

passerelle.jpg

J’aime sentir le bois des planches sous mes pieds , tenir la rampe , sac sur le dos , lunettes de soleil

J’aime les photographier ,

 

IMG_3134.JPG

 

 

 

lignes et perspectives

 

IMG_2407.JPG

 

Passer de l’autre côté

 

IMG_3137.JPG

 

Pour partir

Et revenir

 

 

06:00 Écrit par Jeanne | Lien permanent | Commentaires (12)

14/03/2015

Visage

Il faut bien avouer , je ne suis pas férue de poésie et de littérature

Mais , si y’a bien quelqu’un dont les mots me touchent , c’est Paul Eluard

Il parle de rendez vous et non de hasards , je l’ai souvent vérifié

Je suis tombée sur cette citation

 

« J'ai eu longtemps un visage inutile, mais maintenant j'ai un visage pour être aimé, j'ai un visage pour être heureux. »

Comme ça me parle ça , combien de temps m’aura-t-il fallu pour accepter mes traits , mon expression ?

Longtemps je fus inutile , transparente ,quasi honteuse , fuyant les photographes , arborant une moue triste et résiliée

Peu à peu , le cœur et la raison auraient ils changé mon visage ?

Le bonheur a pris le dessus sur l’ennui

Me voilà déterminée à  regarder, montrer , aimer celle que je suis devenue au fil des décennies

Avec modération , pas au point de m’étaler dans la presse people mais , ne plus vivre dans l’ombre , dans les souterrains de la vie

Il en faut de la patience et beaucoup d’amour

L’amour  qui  transforme les traits , celui qui façonne le sourire , celui qui illumine le bleu des yeux , qui estompe peu à peu les traits épais

Un visage pour être heureux et distribuer du bonheur

En dosette pour qui veut bien les saisir

Le laisser se diffuser lentement dans le cœur , essence exquise  , fragrance vitale .

 

tumblr_lzaomorHbc1r1w31so1_500.jpg

 

photo : Man Ray

06:00 Écrit par Jeanne | Lien permanent | Commentaires (16)

13/03/2015

Cette semaine ..

 

 

Ce fut une semaine teintée de bleu , de gris et de rose

Savourer les bons moments chantants de Vitré , c’est un bon carburant avant de reprendre le travail

Lundi , retour dans les locaux de la maison mère , heureusement que Josie était là , personne n’est venu me voir , j’ai animé ma journée de cours sereinement , j’ai reçu plein de messages de toute part , je me suis sentie seule et tellement entourée

Le lendemain , j’étais dans un collège vétuste , froid , une salle de cours dégradée , 8 heures enfermée , pas assez de temps pour déjeuner ailleurs …

En vis-à-vis , l’hôpital et la maison d’arrêt , étrange décor

Et puis ce terrible accident en Argentine , j’ai admiré Florence Arthaud , je suis attristée par ces vies qui s'arrêtent trop tôt , c'est con ...

J’ai aimé le message inattendu d’Agathe mercredi «  je suis en ville , on peut se voir ? »

J’ai bouleversé mes plans et on a pris un café au caporne , c’était un vrai bonheur , complicité de femmes , Pierre Alain m’a appelée pendant que nous étions ensemble , c’était drôle , cocasse

Avant de se quitter , nous avons fait un petit coucou à Mandy qui était dans sa boutique de travail , la pauvre elle était au téléphone , même pas pu sortir nous faire une grosse bise

J’ai aimé entendre Rose chanter la «  Bohème «  a capella

Elle a une sensibilité dans sa voix , c’est touchant …µ

Mon copain Félix a eu 50 ans , on a échangé par FB , il adore ça , j'aurais du lui envoyer une carte , j'ai pas réagi à temps , je regrette.

Mark a fait du grand ménage dans mon PC , il est gentil , j’avais plein de fichiers infectés

J’ai aimé la gentillesse des commerçants du centre ville , ceux que j’ai du revoir pour du sponsoring , c’est agréable , vraiment

Amusée aussi de recevoir et envoyer des messages outre Atlantique , j’ai calé l’horloge  sur mon zifon , pratique ça , la technologie m’épate toujours et encore

Je n’aurais jamais imaginé ça possible il y a seulement dix ans , communiquer instantanément de partout , si loin , si vite…

Aimé jardiner, voir les camélias en fleurs , les premières tulipes  , les larmes de mon strelizta , la renaissance de mars me donne plein d’envie

Le temps manque , mais pour vous aussi , alors pas de jaloux !

DSCN4274.JPG

06:00 Écrit par Jeanne | Lien permanent | Commentaires (8)

12/03/2015

Je peux

Je peux boire trois verres de vin blanc à la suite

Je peux parler à mes chats comme à mes enfants et les entendre me répondre

Je peux tronçonner des grosses branches montée sur une échelle

Je peux rester en quatrième en roulant à 110

Je peux envoyer un SMS dans une salle de cinéma , dans une église, en pleine réunion …..

Je peux m’engueuler moi-même

Je peux avoir 20 documents Word ouverts en même temps sur mon PC

Je peux manger des laitages périmés d’un mois

Je peux laisser une  radio allumée dans plusieurs pièces de la maison

Je peux porter le même jeans une semaine

Je peux regarder une photo 50 fois si elle me touche

Je peux suivre trois conversations à la fois

Je peux faire un festin composé uniquement de crustacés et de vin blanc bien frais

Je peux parler à un inconnu , créer un lien si le courant passe et  en faire un ami , devenir son amie

IMG_2667.JPG

06:00 Écrit par Jeanne | Lien permanent | Commentaires (12)