Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Besoin d'amour

Beaucoup de gens ne vont pas bien

Beaucoup de gens se sentent mal

Mal du siècle, maux du moment ?

Douleurs physiques et douleurs du cœur

Pourtant la plupart n’ont pas à se battre pour manger pour être à l’abri, pour assurer leur physique , pourquoi tant de gens vont si mal ?

Arrêts de travail , burn out , pression, dépression , anxiété , solitude …

Solitude ..manque d’amour

Alors on cherche des palliatifs, besoin d’évasion , de confort , de rêves , d’exotisme …

BESOIN D’amour , au secours !

Rien ne peut pallier à ça

L’amour sous toutes ses formes, on ne le dira jamais assez , donner , recevoir de l’amour à gogo , sans compter , prendre , dire , offrir …

L’amour reste et restera la chose la plus complexe à préserver mais c’est le sentiment le plus élastique, le plus extensible , le plus mystérieux

C’est peut être ça le secret de mon optimisme et de mon bien être constant

Depuis que je suis née je me sens aimée

Aimée par mes parents qui eux aussi  sentent l’amour de leurs proches,  ils rayonnent mes deux octogénaires

Aimée par ma famille à moi, ma petite tribu aimante et tendre

Aimée par mes amis, c’est peu de le dire…

Les quêteurs d’amour sont en éternelle demande de quelque chose qui leur semble inaccessible, alors ils ruminent, ressassent, jalousent, agacent parfois

Ils cherchent sans relâche quelque chose qui ne vient pas en dosage suffisant

Y’a pas de traitement pour ça, rien à faire, rien à chercher

Besoin d’amour

 

J’ai relu ce billet juste avant de le publier

Et en bas de page j’ai découvert ces quelques lignes

Mon ange est passée par là …elle a lu , et commenté

Ma fille mon adorée a complété ce billet

 

C’est la vérité, Maman, on t’aime !

Comme une pierre précieuse arc-en-ciel,

Comme une étoile dans le ciel,

Comme un gâteau de caramel,

Comme une pluie d’étincelle,

Comme une couronne de miel,

Comme un collier de perle,

Comme un amour éternel,

Comme une hirondelle,

Beaucoup trop belle,

  • Adèle

 

Et j’ai des larmes dans les yeux ..

Commentaires

  • "Comme un gâteau de caramel" C'est mignon, simple et tout tendre, c'est mignon.

    Je fais le même constat que toi, ce n'est pas bien compliqué il suffit de regarder un peu les gens sur le trottoir, j'écoute, je lis des commentaires, je lis des blogs. Les gens pestent contre tout hurlent ou pleurent contre toute initiative ou système, contre la pluie ou la voix du chanteur, contre deux kgs en trop, contre un avis dissonant, contre la couleur de l'autre ou son portefeuille...
    Les gens me semblent usés fatigués aigris frustrés au bout de leur capacité à endurer la vie qu'ils ont endossée.
    Naturellement beaucoup trop de nos concitoyens souffrent vraiment n'ont pas d'autre choix qu'un certain mode de survie.
    Mais tout de même ériger la mauvaise humeur puissance 10 en mode systématique pour une majorité de la population là, quelque chose déconne en mode sévère.

    Bleck

  • râler sur tout tout le temps c'est cultiver la mauvaise graine , je vois ça aussi , pas partout heureusement
    la mauvaise humeur constante n'attire pas l'autre c'est un fait
    je vois qu'on parle beaucoup d’empathie et de compassion mais on attend peut être plus qu'on ne pratique
    les conflits et les attaques ne donnent pas beaucoup de bien être , je les évite, je ne veux pas m'encombrer de rancoeur , ça sert à rien ...

  • Il y a quelque chose d'intense dans l'écriture entre elle et moi , quelque chose de très fort qui nous unit
    oui , ça force les larmes

  • Avec l'amour, les choses se passent beaucoup mieux, l'amour, un indispensable :-) Belle preuve d'amour que celui de ta fille :-)

  • tu en sais quelque chose hein ?
    la mal d'amour ronge ronge les humains ..
    nos enfants ont cette spontanéité a déclarer cet amour là , et c'est beau , tellement beau

  • Certains se plaignent beaucoup c'est vrai et ne pointent que ce qui va mal, je me mets à l'abri de ces personnes là.
    Tous les jours je me réjouis d'avoir une petite bulle d'amour dans laquelle je me sens bien et je n'oublie jamais de dire aux miens combien je les aime.

  • se mettre à l'abri , se préserver , être là pour ceux qui en ont besoin et toujours relativiser sur l'échelle des choses graves ...

  • ben c'est gagné, moi aussi j'ai des larmes dans les yeux, sacrée Adèle !

  • ta sensibilité est atout Mel , pense y souvent , et transforme là quand elle te joue des tours

  • La parole se libère sans doute plus facilement que par le passé pour exprimer son mal-être ?
    Râler est nécessaire quand c'est une soupape de sécurité. Bien sûr que ça ne peut pas être une posture permanente ni un mode de pensée.
    Personne ne s'aime grincheux ou râleur ! Il y a du malheur derrière tout ça, les médias anxiogènes et les publicités créant de nombreuses frustrations !
    Pour Adèle, tu lui diras de ma part que ce n'est pas juste d'être autant pétrie de talents ! (Comment ça je râle ? ;) )

  • les plus grands râleurs ne sont pas les plus malheureux , et c'est pas d'aujourd'hui
    on râle souvent sur la météo , mais c'est normal la neige en hiver , le froid , la pluie !
    disons que parfois ça défoule un peu
    pour adèle , et bien elle râle aussi parfois !
    mais elle ne cesse de dire qu'elle a beaucoup de chance dans sa vie , c'est bon d'être positif et de savoir dans quelle cour on joue

  • Tu as beaucoup de chance.
    J'ai la chance aussi d'être aimée, mais mon corps me lâche et je refuse de penser que je puisse être responsable de ma maladie.
    SI en plus c'est de ma faute, c'est invivable.

  • perdre toute dépendance est inacceptable
    les douleurs du corps font mal à l'âme et personne ne peut les prendre même l'espace d'un instant
    je comprends ta rage , ton découragement , même si tu as autour de toi une sphère aimante
    tu as droit à la même chose qu'eux Berthoise ...

  • C'est vraiment très émouvant de lire tout ça. En fait, trop de personnes ne savent pas où est la vraie richesse.
    Bonne journée.

  • Oui on peut râler pour se défouler, mais tout mettre sur le dos de l'autre, faut-il réellement un coupable ?
    Des vers qui riment avec Adèle, c'est merveilleux !!!

  • J'ai la chance d'avoir la santé alors : Même sans mari, je suis aimée par ma famille, mes amis, appréciée pour ce que je suis et chaque jour, je cueille des petits bonheurs... Une fleur qui montre le bout de son nez, un beau coucher de soleil, un mot gentil d'un petit-fils, la naissance d'un petit-neveu... etc
    Merci à toi pour ce billet profond et à ta fille aussi...

Écrire un commentaire

Optionnel